Selon la science, si tu aimes Harry Potter, tu es une bonne personne


Cela fait plus de 20 ans que le monde est fasciné par le premier livre de Harry Potter. Des gens de tous les coins du monde lisent sur la magie, les créatures fantastiques, les potions dangereuses et les combats contre les forces du mal.

Selon une nouvelle étude, la victoire du jeune sorcier ne se limite pas aux pages de la série de livres. En fait, cela rend les gens meilleurs dans la vie réelle.

Des spécialistes affirment que les vrais fans de Harry Potter qui sont très attachés à ses amis sont moins susceptibles d’être intolérants envers les groupes stigmatisés. Ils ont vraiment tendance à développer une plus grande empathie envers les minorités. Et ce n’est pas de la magie, c’est de la science !

Trois parties de l’étude ont confirmé l’hypothèse initiale. Lors du premier test, des enfants de différentes écoles primaires ont participé à deux études. Elles ont été menées avant et après que les enfants aient lu des passages contenant des paragraphes relatifs aux préjugés (où Draco Malfoy avait insulté Hermione parce qu’elle était une moldue) ainsi que des extraits neutres (quand Harry avait acheté sa baguette).

Des élèves du secondaire et des étudiants universitaires ont participé aux expériences deux et trois de l’étude. Ils ont été interrogés sur leurs sentiments envers les personnes aliénées après avoir pris connaissance des aventures de Harry.